ndiqni aktivitetet tona përmes emailit

site map

Kulturë

Journées du Front d’Orient


Jeudi 31 mai 2018, 10 heures | Mémorial de Bitola
Inauguration officielle du Mémorial de Bitola par Mme la Secrétaire d’Etat aux anciens combattants 
Le Mémorial de Bitola, fruit d’un long travail des équipes de l’Ambassade de France à Skopje en coopération avec le Mémorial de Caen, sera inauguré officiellement par Mme Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Armées.

Jeudi 31 mai 2018, 14 heures | Hôtel Epinal, Bitola 
Ouverture officielle du colloque international 
« La protection des non-combattants (prisonniers de guerre, civils, blessés) du Front d’Orient à aujourd’hui » 
Du 31 mai au 1er juin 2018
Le colloque présente les souffrances des populations civiles ainsi que des blessés et prisonniers de guerre, sur des thèmes qui demeurent d’actualité. Dirigé par Sebastien Botreau Bonneterre, le colloque se veut interdisciplinaire, réunissant des spécialistes internationaux en histoire, droit, sciences politiques et stratégie, afin de confronter mémoire et histoire, passé et présent, et ainsi souligner les continuités ou les ruptures dans les horreurs de la guerre.
Le colloque est réalisé par l’Ambassade de France et l’Institut français de Skopje, avec le soutien de la Mission du centenaire et de la Région Normandie, dans le cadre de son programme Normandie pour la Paix.

Vendredi 1er juin 2018, 20h30 | Club « Porta Jazz » 
Concert du groupe Foltin
L’Alliance française de Bitola propose en exclusivité, à l’occasion des Journées du Front d’Orient un concert de Foltin, célèbre groupe de Bitola. Ces 20 dernières années, Foltin est au sommet de la scène artistique macédonienne. Foltin s’est produit à de nombreux concerts et festivals de musique dans la région et à l’étranger. Le groupe a sorti 8 albums à succès. Au programme : chansons françaises revisitées et musique de leur propre production.

Dimanche 3 juin 2018, 09 heures | Cimetière français de Bitola
« Une Marche du souvenir »
Un siècle plus tard, Emmanuel Rimbert (Diplomate et écrivain) et Emmanuel Hecht (journaliste et historien) menés par le guide Petar Nolev, et accompagnés d’un mulet, emprunteront la route des « poilus » du Front d’Orient en 1916 : 240 kilomètres à pied, de Bitola à Thessalonique. Ces dix jours de marche se feront dans le sillage de Robert Louis Stevenson (Voyage avec un âne dans les Cévennes,1879) et de la poésie de Francis Jammes (1868-1938). Un carnet de voyages en égrènera les moments les plus forts, entre choses vues et réminiscences historiques.