Suivez-nous par mail

site map

Culture

Résidence du peintre Raffi Kaiser
Expostion des oeuvres du peintre dans la vitrin de l'Institut français de Skopje

Du 23 septembre au 31 octobre 2019

 

Raffi Kaiser, né le 27 mai 1931 à Jérusalem, est un artiste franco-israélien installé à Paris. Il est célèbre pour ses grands dessins de la Chine, d'Israël et du Japon.

En 1967, Raffi Kaiser gagne le prix Adolphe-Neuman, et est également désigné comme le meilleur artiste étranger par le Musée d’art moderne de la ville de Paris. Il multiplie alors les expositions individuelles et collectives, en Angleterre, en Belgique, en Suisse (exposition internationale de Bâle), au Canada (Ottawa, 1978), aux États-Unis (en 1969 au musée Saginawa dans le Michigan, en 1975 au Musée juif de New York et au Grand Palais de Paris  (1977).

En 1978, lassé de sa notoriété et en quête de renouveau, il fait une retraite de trois ans dans le désert de Judée et du Néguev, où il change radicalement sa manière de travailler : il passe de sujets imaginaires ou fantastiques à la description de paysages, de la couleur au noir et blanc, et de la peinture au dessin. La retraite dans le désert israélien ouvre un cycle de plusieurs voyages. C'est d'abord, en 1987, un séjour de six mois en Chine, ensuite au Japon et enfin en Israël.

L'œuvre de Raffi Kaiser est aujourd'hui exposée dans les musées et les galeries du monde entier, aux États-Unis, au Japon, etc. La première grande rétrospective de ses œuvres a eu lieu au Morat-Institut für Kunst und Kunstwissenschaft de Fribourg, qui avait déjà accueilli en 2012, pour la première fois, la série de ses trois grandes Suites (chinoise, japonaise, israélienne) dans l'exposition Le Voyage des voyages.

Il séjournera en Macédoine du Nord à l’invitation de l’Institut français de Skopje, dans un travail de découverte des montagnes et paysages macédoniens et en même temps de création dont les résultats seront exposés à l’Institut français de Skopje.